A la découverte de I am Shahrazad !

Eva Cordioli est une jeune blogueuse italienne en Modest Fashion. Elle a participé à la mise en oeuvre de l’application The Shukran, un réseau social qui vise à montrer l’image réel des musulmans à travers le monde de par leur culture et leur tradition. The Shukran a même été en tête des 50 applications les plus téléchargées au monde. Zoom sur la PDG de ce chef-d’oeuvre !

Eva Cordioli est la première modest fashion blogueuse en Italie. Elle est la créatrice de The Shukran, un réseau social connu qui permet de rencontrer des personnes à travers le monde.

Salam ! Parle-nous un peu de toi.

Je m’appelle Eva Cordioli, j’ai 32 ans, je suis Italienne et j’habite à Paris depuis 2 ans.

J’ai grandi dans une petite ville à côté de Venise et après, j’ai vécu plusieurs années à Milan. J’ai toujours voyagé entre l’Europe et les Etats-Unis. Il y a quelque années, j’ai décidé de me consacrer dans la recherche autour du Modest Fashion et voilà, je suis arrivée à Paris.

Pendant mes années à Milan, j’ai fait un cursus d’études en Economie et Business Administration à la Université Bocconi. Après j’ai eu la chance d’aborder la société de rêve de toutes les amoureuses de la fashion world : j’ai travaillé pour le groupe Condé Nast, la maison de Vogue, Vanity Fair, GQ. Ensuite, je me suis rapproché du domaine commercial pour le pays du Moyen-Orient et j’ai senti un fort intérêt à découvrir plus à propos de cette culture-ci.

Quelle est ton histoire avec la mode ?

J’ai toujours été attirée pour le sens esthétique de la mode, la façon de rendre réel un rêve, de reproduire une passion, de montrer la femme dans la société. J’ai toujours cherché la beauté dans mon quotidien, donc ma rencontre avec la mode est arrivée pour satisfaire ce besoin. Je suis attirée par le process de création, par le message que le créateur veut donner et laisser dans son époque. C’est pour ça que la Modest fashion m’a “capturée”. C’était une nouvelle vague et moi j’adore courir vers les vagues.

Une anecdote dans la mode ? J’ai une mémoire olfactive. Je me rappelle encore des parfums de vêtements des premiers defilés où j’ai participé. 🙂

Comment t’es venue l’idée de créer ton blog et quels sont tes objectifs ?

Mon blog, iamshahrazad.com est un espace pour découvrir les créateurs de la Modest fashion, les événements, les protagonistes de l’environement Modest. On parle toujours de la mode Modest, sans “contamination” à aucun appartenance religieuse, ethnique. Vous pouvez trouver les récents Modest Fashion shows, les interviews avec des fashion designers que je trouve très interessantes et des brefs articles autour du monde Modest pour découvrir tout le potentiel que le secteur peut donner.

Quelle est ta définition de la Modest Fashion ?

Modest pour moi est en lien avec élégance et c’est le premier language de mode universelle. Je trouve vraiment que la Modest fashion est la première tendance que peut réunir toutes le femmes du monde, au-delà de ses appartenances sociales, religieuses, etc. C’est le vêtement, la tenue qui aide la femme à s’épanouir dans la société. C’est une prise de conscience vers la valeur inébranlable de soi-même.

Tu as fondé l’application The Shukran. Peux-tu nous la présenter ?

theShukran est le premier réseau social né pour faire découvrir la réelle identité musulmane, au-delà des préjugés et des discussions de l’actualité. On voulait créer un lieu où différentes cultures puissent dialoguer ensemble, où les haters n’ont pas d’espace. Shukran en arabe signifie “merci” et on pense que la gratitude bouge les esprits des gens. On s’était aperçu que “J’aime” n’était pas suffisant et surtout, qu’il contenait un jugement. On voulait s’éloigner du concept traditionnel des autres socials network où les gens doivent rechercher un like.  Et il est vrai aussi qu’à fin de la journée, dire merci ça fait du bien !

Nos valeurs sont le respect et la gratitude pour arriver à trouver toute la valeur et le bien chez les gens. On a lancé officiellement l’application en 2017 et maintenant on compte plus de 450k utilisateurs et pas forcément tous musulmans, mais des gens qui aiment voyager à travers les images qu’ils peuvent trouver sur theShukran. Vous pouvez trouver des passionnés de Modest fashion, des fashion designers, des event producers, des fabricants de tissus, des propriétaire de boutiques mais aussi des galeries d’art, des artistes, etc. On a créé un lieu où ils peuvent excatement trouver leur public.

Actuellement je suis CEO de ce merveilleux réseau, entouré d’une équipe de fondateurs qui sont mes diamants : Luca Bauccio, avocat de droit humains, Nicola Fioravanti, un super photographe, compositeurs et notre CTO, Fatna El Hamrit, la porte-parole de theShukran entre l’Italie et le Maroc ainsi que  Sanaa Fariat, une extraordinaire community manager. Je vous conseille de découvrir dans notre application la section Editorials : des vidéos et de brefs articles que vous ne trouverez pas sur les autres réseaux.

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui veut se lancer dans la mode ?

Il faut d’abord comprendre la mission qu’on veut atteindre dans la mode. Il faut avoir un objectif : dessiner, créer, raconter, faire du busines ou être simple spectateur. Il y a différentes tendances dans la mode. Autour de la mode traditionnelle, il y a un univers de beauté, des costumes à découvrir et on doit pas hésiter à en savoir en plus. L’univers de la mode est un océan. Il faut avoir la sensibilité et le goût de l’exploration.

Tes inspirations dans la mode ?

Tous les créateurs, les photographes, les journalistes, les entrepreneurs que je rencontre. Tous les gens qui ont le même objectif que moi : rechercher et raconter le goût esthétique dans notre quotidien et lui donner de la valeur.

Quelles sont tes lectures en terme de mode ?

The Business of fashion, c’est la conjugaison entre le fashion, le marketing et le numérique ; Cover magazine de IFDC ; Vogue Arabia et toutes les sources sur le web.

3 mots qui te définissent ?

Curiosité, persévérance, ouverture d’esprit.

Une citation qui t’inspire ?

C’est du célèbre designer Paul Smith :

“You can find inspiration in everything. If you can’t, then you’re not looking properly.”

Eva Cordioli est une blogueuse en mode modeste italienne qui vie à Paris.

Retrouvez Eva sur son compte Instagram Iamshahrazad ainsi que sur son blog I am Shahrazad. Le lien pour télécharger l’application : The Shukran.

So sab


 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.